L'Italie redoute l'arrivée de 200.000 migrants cette année

le
0

ROME, 23 avril (Reuters) - L'Italie redoute l'arrivée cette année sur ses côtes de 200.000 migrants en provenance d'Afrique du Nord, selon des documents publiés jeudi par le quotidien Il Messaggero et confirmés par une source ministérielle. Le journal s'appuie sur des projections du ministère de l'Intérieur, qui s'attend à l'arrivée chaque semaine de 5.000 migrants dans les cinq mois à venir, les réseaux de passeurs intensifiant le nombre de traversée au printemps et en été. En 2014, selon l'Organisation internationale des migrations (OIM), quelque 170.000 boat people étaient arrivés sur les côtes italiennes, quatre fois plus que l'année précédente. Quelque 100.000 d'entre eux avaient été sauvés en mer dans le cadre de l'opération Mare Nostrum. Cette mission de secours en mer menée par la marine italienne et les gardes-côtes a été stoppée à la fin de l'année dernière par le gouvernement italien, et a laissé place à une mission nettement moins ambitieuse de surveillance aux frontières, et non plus de secours, gérée par l'agence européenne Frontex. Mais le naufrage dramatique d'un chalutier qui a fait peut-être jusqu'à 900 morts dans la nuit de samedi à dimanche au large des côtes libyennes a mis l'Union européenne sous le feu des critiques. Les chefs d'Etat et de gouvernement des Vingt-Huit se réunissent dans l'urgence ce jeudi à Bruxelles pour tenter de trouver des réponses à la crise. (voir ID:nL5N0XJ5J6 ) Deux hommes, un Syrien et un Tunisien, ont été arrêtés en Italie dans l'enquête sur la tragédie du week-end dernier. Ils sont soupçonnés d'homicides, trafics d'êtres humains et naufrage volontaire. Huit autres suspects, des Egyptiens, ont été arrêtés jeudi à Syracuse, en Sicile. Ils sont eux aussi soupçonnés de trafic d'êtres humains. D'après la police italienne, ils formaient l'équipage d'un bateau de pêche égyptien qui a été arraisonné avec près de 450 migrants à son bord. (Philip Pullella et Antonella Cinelli; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant