L'Italie paye cher l'enlisement de la crise de la zone euro

le
2
Les investisseurs sont déçus par les résultats du mini-sommet réunissant l'Allemagne, la France et l'Italie. Les taux des obligations italiennes ont bondi à des niveaux record.

L'Italie a payé cher vendredi l'enlisement de la crise dans la zone euro avec des taux d'emprunt qui ont bondi à des niveaux record lors d'une émission de dette, au lendemain d'un mini-sommet entre Berlin, Paris et Rome qui a déçu les marchés.

Les taux des obligations italiennes à six mois ont bondi à 6,504% contre 3,535% lors d'une opération similaire le 26 octobre tandis que les taux à deux ans se sont envolés à 7,814%, contre 4,628%, du jamais vu depuis la création de la zone euro. Ces niveaux sont jugés insoutenables sur la durée pour la péninsule qui croule sous une dette colossale représentant environ 120% de son PIB.

Le Trésor a toutefois réussi à lever comme prévu 10 milliards d'euros grâce à une demande qui reste soutenue. Les tensions sur les marchés ont rendu l'équilibre de la dette «précaire» et «alimentent les doutes» sur sa solvabilité, a reconnu aujourd'hui le gouverneur de la Banque d'Italie, Ignazio Visco, soulignant l'urgence de relance

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • georg199 le vendredi 25 nov 2011 à 20:01

    Par ses hésitations Merkel a fait exploser le problème Grec.Elle recommence avec l'Italie et risque de faire imploser la zone Euro.Elle est en guerre contre l'inflation mais les Allemands ont perdu toutes leurs guerres....

  • M5162704 le vendredi 25 nov 2011 à 17:25

    Quand le couple Merkel/Sarkozy va arrêter les c...Les deficits publics ne peuvent se résorber que deux manières : 1)Une conjoncture ,2) gestion des dépenses maîtrisée .Pour le 1er,il faut l'aider quitte à augmenter les dettes, mais cibler pouvant créer des emplois et du pouvoir d'achat.Pour le 2e ,gestion appropriée et maitrisée ,qui permettrade dégager les besoins de la relance de la conjoncture .Au lieu de cela, des aides et des subventions sont distribuées .

Partenaires Taux