L'Italie lance une campagne de prévention pour les migrants

le
0
    ROME, 28 juillet (Reuters) - Une campagne s'appuyant sur des 
témoignages de migrants a été lancée jeudi sur internet et à la 
radio et la télévision en Italie pour dissuader les Africains 
d'entreprendre un périlleux voyage vers l'Europe.  
    Dans l'un des 80 témoignages vidéo d'une minute postés sur 
YouTube, Facebook et le site dédié awaremigrants.org, Cesar 
explique qu'il a failli mourir d'insolation en mer lorsque son 
embarcation a dérivé pendant trois jours, et Jessica raconte 
comment elle a échappé de justesse à un viol.  
    "C'est un chemin qui conduit vers l'enfer", martèle Tschamba 
dans un autre clip de cette campagne. Quand il a refusé 
d'embarquer sur un bateau avec sa femme et son enfant, un 
passeur libyen l'a menacé de le tuer et d'enfouir son corps dans 
le désert, dit-il. Incapable de protéger sa famille du danger, 
il a alors "agrippé (s)on bébé et pleuré, pleuré, pleuré". 
    L'Italie est en première ligne dans la crise migratoire qui 
secoue l'Europe depuis maintenant trois années.  
    Le pays a accueilli plus de 400.000 migrants et réfugiés 
venus par bateau depuis le début 2014.  
    La majorité de ces arrivants viennent d'Afrique et beaucoup 
- 60% en 2015 - ne satisfont pas aux critères pour obtenir 
l'asile. 
    "Ce sont les femmes et les enfants qui souffrent le plus", 
constate Federico Soda, directeur pour la Méditerranée de 
l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).  
    "Les femmes sont abusées et violées, et elles arrivent 
souvent enceintes. Les enfants sont battus et souvent 
traumatisés quand ils arrivent. Nous voulons qu'ils soient 
conscients des risques." 
    Le ministère italien de l'Intérieur a financé et développé 
cette campagne "Aware Migrants" (Migrants conscients) avec 
l'aide de l'OIM.  
    "Il est temps d'ouvrir les yeux", est l'un des slogans de 
cette campagne d'un coût de 1,5 million d'euros et déclinée en 
trois langues - arabe, anglais, français.  
    "Cette campagne dit: 'Vous, migrants, vous partez en quête 
d'un rêve mais vous risquez de vivre un cauchemar'," a résumé le 
ministre de l'Intérieur Angelino Alfano.   
    Le nombre de migrants et réfugiés morts en Méditerranée a 
déjà atteint 3.000 cette année selon l'OIM, et l'Italie a pris 
en charge environ 90.000 personnes jusqu'ici en 2016. Près de 
140.000 demandeurs d'asile sont hébergés à travers le pays.    
 
 (Steve Scherer; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant