L'Italie accorde une grâce partielle à un ex-agent de la CIA

le
0
    ROME, 28 février (Reuters) - Le président italien, Sergio 
Mattarella, a annoncé mardi avoir accordé une grâce partielle à 
l'ex-agent de la CIA Sabrina de Sousa, condamnée en 2009 à 
quatre ans de prison par contumace pour l'enlèvement d'un 
religieux égyptien en 2003. 
    Sabrina de Sousa, qui dément avoir participé à cet 
enlèvement, se voit accorder une réduction de peine d'un an et 
peut désormais demander à effectuer une peine alternative. 
    L'ancienne agent de la CIA, qui dispose de la double 
nationalité américaine et portugaise, a été interpellée la 
semaine dernière au Portugal où son extradition était envisagée. 
    Selon son avocat, elle a été remise en liberté en raison de 
la décision du président italien et ne sera pas extradée. 
 
 (Gavin Jones, Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant