L'Italie a récupéré en mer près de 3.700 migrants en trois jours

le
0
    ROME, 30 mars (Reuters) - La marine et la garde-côtes 
italiennes ont sauvé mercredi près de 1.400 migrants qui 
dérivaient à bord d'embarcations diverses dans le sud de la 
Méditerrannée, ont annoncé les autorités, alors que le flot de 
migrants en provenance d'Afrique du Nord a tendance à enfler. 
    En comptant les 1.361 sauvetages de mercredi, les navires 
italiens auront récupéré quelque 3.680 personnes ces trois 
derniers jours, précise la garde-côtes dans un communiqué. 
    Par ailleurs, 350 migrants, pour la plupart apparemment 
mineurs, ont été repérés sur un bateau au large de la Sicile. 
Une opération est en cours pour les amener vers le rivage. 
    Au cours des trois premiers mois de l'année, plus de 16.000 
personnes ont fait la dangereuse traversée entre l'Afrique du 
Nord et l'Italie, soit 6.000 de plus que dans la même période de 
l'an dernier. 
    Le nombre d'arrivées devrait encore grimper dans les mois à 
venir avec l'amélioration des conditions météorologiques. 
    Les autorités italiennes ont également fait savoir que 
l'accord conclu avec Ankara pour limiter le nombre de migrants 
arrivant en Grèce via la Turquie risquait de se traduire par une 
augmentation du flux vers l'Italie via la Libye. 
    Pour l'instant toutefois, la grande majorité des migrants 
qui empruntent la route méditerranéenne continuent à venir de 
l'Afrique sub-saharienne. On ne constate pas par cette voie une 
augmentation importante des arrivées de Syriens, d'Irakiens ou 
d'Afghans que l'on rencontre principalement sur la voie grecque. 
 
 (Crispian Balmer; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant