L'Italie a flirté avec la déflation en juillet

le
0
L'ITALIE A FLIRTÉ AVEC LA DÉFLATION EN JUILLET
L'ITALIE A FLIRTÉ AVEC LA DÉFLATION EN JUILLET

ROME (Reuters) - L'Italie a flirté avec la déflation au mois de juillet et les prix ont d'ores et déjà baissé dans certaines grandes villes comme Rome, montrent les statistiques officielles publiées mardi.

L'indice des prix à la consommation harmonisé aux normes européennes (IPCH) est ressorti à 0% après +0,2% en juin, a indiqué le bureau national des statistiques (Istat) en confirmant son estimation préliminaire de la fin juillet.

Le détail par région, publié uniquement avec la statistique définitive, montre que les prix ont baissé de 0,2% à Rome par rapport à juillet 2013, de 0,3% à Florence et de 0,4% à Turin.

Il s'agit d'une mauvaise nouvelle de plus pour le gouvernement du président du Conseil Matteo Renzi, moins d'une semaine après l'annonce de l'entrée en récession au deuxième trimestre de la troisième économie de la zone euro.

Le faible niveau de l'inflation dans l'ensemble de la zone euro préoccupe la Banque centrale européenne (BCE) et menace une reprise fragile.

D'autres mauvaises nouvelles sont à prévoir pour les économies de la zone euro avec les chiffres de la croissance au deuxième trimestre attendus jeudi pour plusieurs pays partageant la monnaie unique, dont l'Allemagne et la France.

(Gavin Jones; Patrick Vignal pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant