L'isolation des bâtiments à la peine

le
0
La rénovation thermique annuelle de 500.000 logements promise par Hollande sera difficile à respecter.

La question de l'efficacité énergétique fera peut-être partie des dossiers soulevés ce mercredi dans le cadre du séminaire stratégique d'investissements qui se tient à l'Élysée. Delphine Batho et Cécile Duflot, respectivement ministre de l'Écologie et ministre du Logement, plaident en tout cas en ce sens.

Il faut dire qu'en la matière, entre les engagements et la réalité, le fossé est large. En effet, la loi de programmation du Grenelle de 2009 établissait l'objectif de réduire les consommations d'énergie du parc des bâtiments existants d'au moins 38 % d'ici à 2020. «À cette fin, l'État se fixe comme objectif la rénovation complète de 400.000 logements chaque année à compter de 2013», était-il écrit. Or aujourd'hui, l'État est bien loin d'avoir réalisé sa promesse. Seuls quelque 120.000 logements privés et 50.000 logements sociaux sont rénovés chaque a...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant