L'Islande tourne le dos à la «révolution des casseroles»

le
0
Ce samedi ont lieu les élections législatives en Islande. Quatre ans après la «révolution des casseroles» qui avait vu la démission du gouvernement conservateur, les Islandais devraient choisir de revenir vers ce type de parti, visionnaire et anti-européen.

Traversée par un vent glacial, éclairée par un pâle soleil typique des après-midi d'avril, la place de l'Althing, le Parlement islandais, à Reykjavik, est déserte.

C'est devant cet édifice, sur cette place à présent très calme, que des milliers d'Islandais tapaient sur des casseroles et d'autres ustensiles de cuisine pour demander, il y a quatre ans, la démission du gouvernement conservateur, jugé responsable d'une crise bancaire dévastatrice pour le pays.

Aujourd'hui, les choses ont bien changé. Une quinzaine de listes concourent aux élections législatives de ce samedi, bien loin des quatre partis habituels. Le gouvernement élu en 2009, à la suite de la «révolution des casseroles», est une co...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant