L'Islande sort lentement de la crise

le
0
Assommée par une crise bancaire sans précédent en 2008, l'île a retrouvé le chemin de la croissance. Mais la banque centrale, prudente, mène toujours une politique de relance monétaire.

Après presque deux ans de récession, l'Islande renoue avec la croissance. La petite île de l'Atlantique, frappée par l'effondrement de son secteur bancaire fin 2008, a enregistré une progression de l'activité de 1,2% au troisième trimestre par rapport aux trois mois précédents.

La reprise, tirée par la consommation, reste timide. Sur un an, l'économie islandaise reste dans le rouge et devrait reculer de 1,6%. «La croissance a déçu depuis le début de l'année, la récession ayant duré plus longtemps que prévu», note Elisabeth Gruié, stratégiste chez BNP Paribas CIB.

Signe de la fragilité de la reprise, la Banque centrale islandaise a fortement baissé ses taux d'intérêt ce mercredi afin de soutenir l'activité. Le principal taux directeur est ainsi revenu de 5,5% à 4,5%. «Il s'agit de niveaux historiquement bas pour l'Islande, qui a l'habitude de mener une politique de taux d'intérêt élevés afin de maintenir un taux de change favorable», souligne Elisabet

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant