L'Irlande se distingue de l'Europe du Sud

le
0
Le FMI table sur une croissance positive cette année, contrairement au Portugal et à la Grèce.

L'Irlande fait figure de bon élève de la zone euro. Placé sous assistance internationale comme la Grèce et le Portugal, le pays sera le seul du clan des périphériques, malmenés sur les marchés, à connaître une croissance positive cette année. Le FMI, qui vient de publier ses nouvelles prévisions, table sur une hausse du PIB de 0,4 % contre une récession de 3 % au Portugal, 6 % en Grèce, 1,5 % en Espagne et 2,3 % en Italie. L'écart se vérifiera encore en 2013 avec une croissance anticipée à 1,4 % tandis que l'Europe du Sud connaîtra une nouvelle année dans le rouge. L'île d'Émeraude revient de loin, elle aura enchaîné trois années de récession - jusqu'à 7 % en 2009 - et s'est imposée une sévère cure d'austérité pour stopper l'hémorragie budgétaire. Le sauvetage des banques a fait exploser le déficit public à 32 % du PIB en 2010. «Nous aurons réalisé 33 milliards d'euros d'économies entre 2008 et 2013», rappelle Colm O'Reardon, conseill

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant