L'Irlande du Nord à la fête !

le
0
L'Irlande du Nord à la fête !
L'Irlande du Nord à la fête !

Cette semaine, c'est la reprise des compétitions européennes avec le premier tour de la Ligue des champions et de la Ligue Europa. Un événement qui fait la part belle aux meilleurs clubs des plus petits championnats du continent. Parmi eux, les Nord-Irlandais, avec quatre représentants en lice, un en C1 et trois en C3, dont trois sont situés dans l'étrange et fascinante capitale Belfast.

Le football nord-irlandais va bien, du moins s'agissant de sa sélection nationale, en bonne position pour disputer le premier Euro de son histoire et sa première compétition majeure depuis le Mondial 1986. La bande à Steven Davies et Kyle Lafferty figure actuellement en deuxième position de son groupe de qualification, derrière la Roumanie, mais devant la Hongrie, et profitant notamment de la méchante défaillance de la tête de série grecque. C'est une bonne nouvelle, mais il s'agit de bien distinguer l'état de forme de l'équipe nationale de celui du championnat domestique, qui n'accueille plus d'internationaux depuis bien longtemps. Ceux-ci jouent en effet tous en Angleterre ou en Écosse, alors que le NIFL Premiership local n'est qu'une élite semi-professionnelle classée 46e sur les 54 membres de l'UEFA, derrière les championnats du Monténégro, de la Lituanie ou du Luxembourg Ils sont rares, les moments de sortir un peu de l'ombre, pour les clubs du coin, et c'est ce que permettent les premiers tours de la Ligue des champions et la Ligue Europa, dont les éditions 2015/2016 débutent cette semaine.

Des rivalités religieuses à la baisse


En lice, on trouve pas moins de quatre formations locales : le champion en titre Crusaders, opposé aux Estoniens du Levadia Tallinn en C1 ; le dauphin Linfield, qui va se déplacer aux îles Féroé pour la quatrième fois de suite affronter Runavik en C3 ; le méconnu 3e du dernier championnat Glenavon, qui va devoir voyager jusqu'en Biélorussie au match retour pour disputer la qualification au Shakhtyor Soligorsk, également en C3 ; enfin le vainqueur de la Coupe nationale Glentoran, qui a tiré certainement le plus difficile adversaire avec un double affrontement face aux Slovaques de Žilina, toujours en C3. On commence les présentations comme il se doit avec le champion en titre, Crusaders, qui n'avait plus décroché un titre national depuis 1997 avant celui glané ce printemps. L'ancienne formation du portier français Yohann Lacroix se situe au nord de Belfast et entretient une forte rivalité avec son plus proche voisin Cliftonville, champion 2014, et qui sort d'une saison décevante. Une rivalité géographique doublée d'une guéguerre religieuse (Crusaders protestant anglican, Cliftonville catho), même si les conflits se sont nettement calmés de ce point de vue ces derniers temps. Le club de la ville le plus marqué religieusement reste encore Linfield, le plus riche et le plus…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant