L'Irlande abaisse sa prévision de croissance au vu du Brexit

le
0
LE BREXIT FAIT DU MAL À L'ÉCONOMIE IRLANDAISE
LE BREXIT FAIT DU MAL À L'ÉCONOMIE IRLANDAISE

DUBLIN (Reuters) - L'Irlande a abaissé mardi ses prévisions de croissance pour 2016 et 2017 et souligné que les risques étaient "clairement orientés à la baisse" dans l'inquiétude des répercussions du vote des Britanniques en faveur d'une sortie de l'Union européenne.

Le ministère des Finances a abaissé ses prévisions de croissance du produit intérieur brut (PIB), qui passent de 4,9% à 4,2% pour 2016 et de 3,9% à 3,5% pour 2017.

A ce rythme, l'Irlande continuera à afficher la plus forte croissance en Europe. Mais la dépendance de son économie à l'exportation et ses liens commerciaux avec le Royaume-Uni rendent le pays particulièrement vulnérable au Brexit.

Le ministère des Finances a précisé que la baisse de l'investissement et l'incertitude associée au Brexit, ainsi que l'impact du taux de change de la livre britannique sur les exportations étaient surtout responsables de cette révision.

La livre est tombée à son plus bas en trois ans contre l'euro après que la Première ministre Theresa May a dit dimanche que le Royaume-Uni invoquerait avant fin mars 2017 l'article 50 du Traité européen, qui lance le processus effectif de sortie de l'UE.

(Padraic Halpin, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant