L'Iran veut se faire une place sur le marché du cuivre

le
0

L'Iran vise la septième place mondiale pour ses réserves de cuivre cette année. Le pays dispose actuellement de la neuvième plus grande réserve de cuivre du monde avec 18 millions de tonnes de cuivre pur. Depuis le 21 mars, nouvelle année iranienne, le gouvernement a lancé un plan de développement de la filière.

Les nouvelles activités d'exploration et la réouverture de certaines mines laissent présager un potentiel important en cuivre dans les années à venir. Selon le Tehran Times, Ali Akbar Mehrabian, ancien ministre de l'industrie et des mines, estime que les réserves pourraient s'élever à 21 millions de tonnes de cuivre pur pour la nouvelle année.

La production se développe également avec des plans de constructions de nouvelles raffineries. Elle devrait, selon le ministère des mines, atteindre 440.000 tonnes annuelles en 2014, le double de la production actuelle. En comparaison, en 2010 le Kazakhstan était dixième producteur mondial avec 434.000 tonnes de cuivre produites dans l'année. 

L'Iran fait déjà parti des dix pays les plus riches en minéraux et un tiers de son économie dépend de l'industrie minière, le gouvernement mise principalement sur le cuivre et l'or.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant