L'Iran va continuer à développer ses missiles, promet l'armée

le
0
    ANKARA, 4 février (Reuters) - L'Iran va poursuivre le 
développement de ses missiles qui ne doivent pas être considérés 
comme une menace par les pays voisins et amis, a déclaré le chef 
d'état-major de l'armée, cité jeudi par l'agence Fars.  
    "Les capacités balistiques de l'Iran et son programme de 
missiles vont s'améliorer. Nous ne prêtons pas attention aux 
résolutions imposées à l'Iran et ne les appliquons pas, et cela 
ne constitue pas une violation de l'accord nucléaire", a affirmé 
le général Ataollah Salehi.  
    L'accord de Vienne sur le programme nucléaire iranien conclu 
le 14 juillet avec les grandes puissances (Etats-Unis, France, 
Grande-Bretagne, Allemagne, Russie et Chine) a permis le mois 
dernier la levée des sanctions internationales, mais la 
résolution de l'Onu qui l'entérine indique que "l'Iran est tenu 
de ne mener aucune activité liée aux missiles balistiques conçus 
pour pouvoir emporter des armes nucléaires", cela pendant huit 
ans.  
    Or, l'armée iranienne a procédé en octobre au tir 
expérimental d'un missile balistique et les Etats-Unis ont 
menacé d'imposer de nouvelles sanctions à Téhéran. En décembre, 
le président Hassan Rohani a par ailleurs promis que le 
programme balistique suivrait son cours.  
    "Notre programme de missiles n'est pas une menace pour nos 
amis, mais pour nos ennemis. Israël doit comprendre ce que cela 
signifie", a poursuivi le général Salehi, affirmant par ailleurs 
que les djihadistes de l'Etat islamique ne "pouvaient rien" 
contre l'Iran.   
 
 (Parisa Hafezi, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant