L'Iran va commander 100 avions à Boeing

le
0
 (actualisé avec des précisions) 
    DUBAI, 19 juin (Reuters) - Téhéran s'est entendu avec Boeing 
 BA.N  pour l'achat de 100 avions et les parties n'attendent 
plus que le feu vert du département américain du Trésor, dit le 
directeur de l'aviation civile iranienne dans un entretien 
accordé au quotidien public Iran.  
    Jusqu'ici, Boeing n'avait été autorisé qu'à présenter ses 
produits à IranAir et à d'autres compagnies aériennes du pays 
alors que son rival européen Airbus  AIR.PA  a signé en janvier 
un protocole d'accord pour une commande de 118 avions d'une 
valeur d'environ 27 milliards de dollars (24 milliards d'euros) 
au prix catalogue.   
    Reuters avait rapporté le 6 juin qu'IranAir discutait avec 
Boeing d'une grosse commande qui serait la première pour 
l'avionneur américain en Iran depuis la Révolution islamique de 
1979.   
    "Sur les 250 avions (de ligne) de l'Iran, 230 doivent être 
remplacés", déclare Ali Abedzadeh, le directeur de l'aviation 
civile iranienne, dans l'interview à Iran en notant qu'un accord 
écrit a déjà été signé. 
    Aucun délai n'a été fixé pour le feu vert du département du 
Trésor, précise-t-il, ajoutant que l'accord définitif sera signé 
une fois cette autorisation obtenue. 
     En janvier, l'accord entre l'Iran et Airbus était 
conditionné à l'obtention de licences à l'exportation du fait de 
la présence de nombreux composants fabriqués aux Etats-Unis. 
    Ces permis du département américain du Trésor sont le 
"dernier obstacle" à lever pour la commande d'Airbus, note Ali 
Abedzadeh dans l'interview. 
 
 (Bureau de Dubaï, Jean-Philippe Lefief et Véronique Tison pour 
le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant