L'Iran tire des missiles sur des cibles dans l'est de la Syrie

le
0
 (Actualisé avec citations du communiqué) 
    BEYROUTH, 18 juin (Reuters) - Les gardiens de la Révolution 
ont tiré dimanche des missiles sol-sol à partir de l'ouest de 
l'Iran sur des cibles dans l'est de la Syrie en représailles aux 
attentats qui ont fait 18 morts le 7 juin à Téhéran, rapporte 
l'agence de presse Tasnim. 
    Les missiles visaient des bases de groupes armés que Téhéran 
juge responsables du double attentat. 
    "Tout sang versé ne restera pas impuni", ont déclaré les 
gardiens de la Révolution dans un communiqué, cité par Tasnim. 
    Les missiles ont été tirés dans la région de Daïr az Zour. 
Ils ont tué un "grand nombre de terroristes" et détruit leurs 
équipements et leurs armes, dit encore le communiqué.  
    Les missiles ont visé "les sièges et les centres de 
rassemblement des terroristes takfiri qui fabriquent des 
voitures piégées".  
    Le terme takfiri est employé en Iran, pays majoritairement 
chiite, pour désigner les islamistes radicaux sunnites.  
    Le groupe Etat islamique a revendiqué les attaques de 
Téhéran, qui ont visé le Parlement et le mausolée de l'ayatollah 
Khomeini, fondateur de la République islamique.  
    De hauts responsables iraniens ont quant à eux pointé du 
doigt l'Arabie saoudite, grande rivale régionale de l'Iran. 
 
 (Babak Dehghanpisheh; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant