L'Iran tend la main à l'Arabie saoudite

le
0
    MUNICH, 12 février (Reuters) - Téhéran et Ryad doivent 
surmonter leurs divergences et oeuvrer à la stabilité du 
Proche-Orient, notamment en Syrie, a déclaré vendredi le 
ministre iranien des Affaires étrangères 
    "Nous devons coopérer (...). L'Iran et l'Arabie saoudite ne 
peuvent s'exclure l'un l'autre de la région", a estimé Mohammad 
Javad Zarif, qui s'exprimait quelques heures après son homologue 
saoudien à la conférence internationale sur la sécurité de 
Munich. 
    "Nous sommes prêts à coopérer avec l'Arabie saoudite (...) 
Je pense que l'Iran et l'Arabie saoudite ont des intérêts 
communs en Syrie", a-t-il ajouté.  
    Le royaume wahhabite accuse Téhéran de chercher à 
déstabiliser les Etats arabes et de favoriser le communautarisme 
en soutenant des milices chiites en Syrie, au Liban, en Irak ou 
au Yémen et en fomentant des troubles à Bahreïn et sur son sol. 
    L'Iran lui reproche en retour de souffler sur les braises en 
soutenant les rebelles en Syrie, en faisant la guerre au Yémen 
et en diffusant un courant sunnite ultraconservateur qui 
considère les chiites comme des hérétiques. 
 
 (Robin Emmott et Noah Barkin, Jean-Philippe Lefief pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant