L'Iran stocke son excédent de pétrole en mer

le
0

(Commodesk) L'Iran n'arrivant pas à vendre tout le pétrole qu'elle produit, la compagnie nationale des pétroles stocke une partie de son brut sur des supertankers dans le Golfe persique.

L'Iran produit 2,6 millions de barils par jour, d'après la Compagnie nationale iranienne des pétroles. Son transporteur, la Compagnie nationale iranienne des tankers (NITC) garde quatre jours de production (soit dix millions de barils) stationnés au large de ses côtes sur des pétroliers géants, trop larges pour emprunter le canal de Suez.

NITC possède une flotte de 25 supertankers de 300.000 à 317.000 tonnes, dont cinq sont restés amarrés depuis 6 à 9 mois, selon un décompte de l'agence Reuters. Leur ligne de flottaison indique qu'ils sont chargés en hydrocarbures.

NITC doit recevoir en mai prochain douze autres pétroliers géants, en provenance des chantiers navals chinois de Waigaoqiao et Dalian. Ce qui lui permettra de tripler ces capacités de stockage flottant, selon le site iranien Siasat Rooz, puisque ces douze supertankers peuvent transporter ensemble 24 millions de barils de brut.

D'une valeur de 600 millions de dollars, les douze VLCC ont été financés avec l'appui de China Export and Import Bank, comme sept autres pétroliers équivalents livrables en fin d'année. Ils pourraient être réglés par un troc navires contre pétrole.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant