L'Iran soutiendra "jusqu'au bout" Bachar al Assad, dit Rohani

le , mis à jour à 11:49
1

DUBAI, 2 juin (Reuters) - L'Iran soutiendra "jusqu'au bout" le président syrien Bachar al Assad, a déclaré mardi le président Hassan Rohani, cité par les agences de presse iraniennes, au moment où les rebelles syriens enregistrent d'importants succès sur le terrain. "La nation et le gouvernement iraniens resteront jusqu'au bout au côté de la nation et du gouvernement syriens", a assuré le président Rohani, cité par l'agence Irna, lors d'un entretien à Téhéran avec le président du parlement syrien Mohammad al Laham. "Téhéran n'oublie pas ses obligations morales envers la Syrie et continuera à fournir son aide et son soutien, en ses propres termes, au gouvernement et à la nation syrienne", a dit le chef de l'Etat iranien. Les navettes entre Damas et Téhéran se sont intensifiées ces derniers temps, signe de l'étroite coordination entre les deux pays face aux difficultés de Bachar al Assad après plus de quatre années de guerre civile. Le gouvernement alaouite syrien et le pouvoir chiite de Téhéran présentent les rebelles comme des terroristes soutenus par les pays sunnites de la région. "Malheureusement, certains pays de la région ont fait un mauvais calcul et pensent qu'ils peuvent se servir de groupes terroristes pour atteindre leurs objectifs, mais tôt ou tard, le terrorisme se retournera contre eux", a déclaré Hassan Rohani. L'organisation djihadiste sunnite Etat islamique s'est emparée fin mai de Palmyre, dans le centre de la Syrie, à 240 km au nord-est de Damas. Les forces gouvernementales ont également perdu le contrôle de la plus grande partie de la province d'Idlib, dans le nord-ouest du pays. (Sam Wilkin; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • OSS119 le mardi 2 juin 2015 à 12:27

    L'Iran théocratique chiite, qui a tant assassiné au nom des ayatollah, le sauveur contre l'EI ! Qui est le pire ?