L'Iran salue la révolte du Nil

le
0
Le régime, qui célèbre le 32e anniversaire de la chute du chah, vient d'arrêter plusieurs opposants.

Étrange anniversaire. Pour les 32 ans de sa révolution, qui coïncident avec la révolte égyptienne et le départ de Moubarak, l'Iran avait les yeux rivés, vendredi, vers le pays des pharaons. Il y a quelques jours, le guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, avait apporté son soutien aux manifestants du Caire en les incitant à suivre «le modèle de la révolution de 1979». Vendredi, ce fut au tour de Mahmoud Ahmadinejad de prendre la relève en déclarant, à l'occasion des commémorations officielles, que «le mouvement final a commencé». «Nous sommes au milieu d'une révolution mondiale guidée par le bien-aimé», a-t-il précisé, depuis sa tribune, en référence à l'imam Mahdi, le douzième imam chiite auquel il fait régulièrement allusion dans ses déclarations.

«On verra bientôt un nouveau Proche-Orient sans les Américains et sans le régime sioniste, et dans lequel les oppresseurs n'auront aucune place», a-t-il ajouté, en référence aux révoltes populaire

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant