L'Iran réagira si les USA prolongent les sanctions-Khamenei

le
0
    BEYROUTH, 23 novembre (Reuters) - La reconduction pour dix 
ans des sanctions américaines constituerait une violation de 
l'accord international sur le programme nucléaire iranien, a 
averti mercredi l'ayatollah Khamenei, guide suprême de la 
Révolution.  
    La Chambre des représentants s'est prononcée la semaine 
passée en faveur de cette prolongation des sanctions en vigueur 
depuis 1996, qui doit désormais être approuvée par le Sénat, 
puis promulguée par le président Barack Obama. 
    L'accord sur le programme nucléaire iranien, baptisé Plan 
global d'action conjoint (PGAC) conclu le 14 juillet 2015 
prévoit l'encadrement des activités sensibles en échange d'une 
levée des sanctions. 
    "L'actuel gouvernement américain a violé l'accord nucléaire 
à de multiples occasions. La dernière est la prolongation des 
sanctions pour dix ans. Si cela se produit, nous serons 
forcément contre le PGAC et la République islamique réagira à 
coup sûr", a promis Ali Khamenei, s'adressant à des 
représentants des gardiens de la Révolution, corps d'élite de 
l'armée.  
    Le vote de la Chambre des représentants a eu lieu une 
semaine après l'élection de Donald Trump, qui a promis pendant 
la campagne de dénoncer l'accord du 14 juillet. Au congrès, les 
républicains y sont unanimement hostiles, tout comme une 
vingtaine de démocrates.  
    Les députés américains ont en outre adopté jeudi un projet 
de loi pour interdire les ventes d'avions de ligne à Téhéran. 
  
 
 (Bozorgmehr Sharafedin, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant