L'Iran prolonge les visas de 450.000 réfugiés afghans

le
0

KABOUL, 13 décembre (Reuters) - Les autorités iraniennes ont déclaré avoir accepté de prolonger de six mois les visas de séjour dont bénéficient 450.000 réfugiés afghans, levant la menace d'expulsion qui planait sur eux de devoir regagner leur pays d'origine, qui connaît un regain de violences. Les autorités afghanes, qui ont déjà fort à faire avec des centaines de milliers de personnes déplacées par la vague de violences en cours, avaient demandé ce mois-ci à Téhéran de ne pas expulser les réfugiés afghans qui n'ont pas les documents de séjour conformes. Selon Kaboul, 760.000 réfugiés étaient menacés, et on ignore pour le moment ce qu'il adviendra de ceux dont les visas n'ont pas été prolongés. "Les visas temporaires ont été prolongés de six mois, sur la base des relations fraternelles entre nos deux pays", a déclaré le ministère iranien des Affaires étrangères. L'Afghanistan a accepté de mettre sur pied dans les deux mois un plan prévoyant des moyens d'aider les réfugiés, a ajouté le ministère iranien. Les Nations unies évaluent à 765.000 le nombre de déplacés qui, en territoire afghan, auront besoin de leur aide en janvier, contre environ 630.000 voici un an. (Jessica Donati; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant