L'Iran prie l'AIEA de condamner une "agression" israélienne

le
0

VIENNE, 12 septembre (Reuters) - L'Iran a demandé vendredi à l'Agence internationale de l'Energie atomique (AIEA), qui dépend de l'Onu, de condamner un "acte d'agression" commis selon lui par Israël, qu'il accuse d'avoir envoyé un drone survoler son territoire. La requête iranienne survient à quelques jours de l'ouverture à Vienne d'une réunion des 35 Etats membres de l'AIEA lors de laquelle l'Iran risque d'essuyer des critiques de l'Occident et d'Israël qui l'accusent de ne pas se conformer aux exigences de l'agence onusienne. L'agence de presse iranienne Isna a rapporté fin août qu'un drone de reconnaissance israélien a été abattu par les gardiens de la Révolution alors qu'il tentait de survoler le site d'enrichissement d'uranium de Natanz. La République islamique s'efforce de dissiper les soupçons liées à son programme nucléaire dans le cadre des négociations avec le groupe "P5+1", qui réunit les membres permanents du Conseil de sécurité de l'Onu (Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Chine, Russie) et l'Allemagne. Téhéran, qui a souvent accusé Israël et les puissances occidentales de chercher à saboter son programme nucléaire, leur a imputé l'assassinat de plusieurs chercheurs iraniens ainsi que l'introduction de virus informatiques dans les réseaux de ses sites nucléaires. (Fredrik Dahl, Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant