L'Iran pour un nouveau gouvernement au Yémen

le
0

ASTANA, 13 avril (Reuters) - Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, s'est prononcé lundi pour la formation d'un nouveau gouvernement au Yémen et a laissé entendre que l'Iran pourrait jouer un rôle dans la transition politique. "J'ai eu le privilège de participer à la conférence de Bonn lorsque nous avons créé le gouvernement afghan, plus exactement, lorsque les Afghans l'ont créé. Nous pouvons faire cela au Yémen également", a-t-il dit lors d'un déplacement au Kazakhstan. Organisée en décembre 2001 après le renversement du régime des taliban, la conférence de Bonn a conduit à la formation d'un gouvernement intérimaire dirigé par Hamid Karzaï, qui a été par la suite élu à la présidence. Zarif y avait joué un rôle crucial. En évoquant cette piste pour résoudre la crise au Yémen, le chef de la diplomatie iranienne s'inscrit en faux contre l'Arabie saoudite, à la tête d'une coalition qui mène depuis le 26 mars une campagne de bombardement aérien pour stopper l'avancée des miliciens chiites Houthis et tenter de restaurer le gouvernement du président yéménite Abd-Rabbou Mansour Hadi, réfugié à Ryad. Le conflit au Yémen est considéré comme le dernier théâtre en date de l'affrontement par procuration qui oppose les deux principales puissances du Moyen-Orient, l'Arabie saoudite sunnite et l'Iran chiite. (Raushan Nurshayeva; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant