L'Iran pense augmenter ses exportations de pétrole en mars-sces

le
0
    NEW DELHI/DUBAI, 3 mars (Reuters) - L'Iran, troisième pays 
producteur de l'Opep, devrait augmenter ses exportations de 
pétrole au mois de mars pour les porter à 1,65 million de barils 
par jour (bpj) contre 1,5 million le mois dernier, grâce à une 
augmentation des livraisons en Europe, ont déclaré jeudi à 
Reuters deux sources du secteur. 
    La compagnie publique National Iranian Oil (NIOC) devrait 
livrer environ 250.000 à 300.000 bpj à l'Europe ce mois-ci après 
avoir bouclé les termes de ses contrats avec Total  TOTF.PA  et 
le raffineur espagnol Cepsa, le 1er mars, précise-t-on de mêmes 
sources ayant connaissance des exportations iraniennes. 
    La compagnie pétrolière française a conclu un accord pour 
l'achat d'environ 200.000 bpj et le contrat de Cepsa représente 
environ 35.000 bpj, a précise une des sources.  
    Les exportations pétrolières iraniennes, relancées avec la 
levée de sanctions internationales en janvier, ont augmenté le 
mois dernier de 500.000 bpj à 1,5 million, a déclaré mardi un 
haut dirigeant de la NIOC.  
    Les sanctions avaient ramené les exportations de brut de 
l'Iran à un peu plus d'un million de bpj ces dernières années, 
contre 2,5 millions avant 2011.  
     
 
 (Nidhi Verma et Rania El Gamal, Juliette Rouillon pour le 
service français, édité par Marc Angrand) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant