L'Iran ne doit pas se lancer dans des "aventures" au Proche-Orient, dit Ryad

le
0

WASHINGTON, 16 juillet (Reuters) - L'Iran doit profiter de l'accord conclu cette semaine sur son programme nucléaire pour améliorer sa situation économique et non pas pour se lancer dans des "aventures" au Moyen-Orient, a estimé jeudi le chef de la diplomatie saoudienne, Adel al Djoubeïr. "Nous espérons que(...)si l'accord est appliqué, les Iraniens s'en serviront pour améliorer la situation économique chez eux et pour améliorer le lot de la population(...), et non pas pour se lancer dans des aventures dans la région", a dit le ministre saoudien des Affaires étrangères, lors d'une séance de photos avec le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, à Washington. Adel al Djoubeïr, qui est le premier haut responsable saoudien à s'exprimer publiquement sur l'accord conclu avec l'Iran, ne l'a ni salué ni rejeté explicitement. Il a souligné la nécessité d'inspections pour vérifier que l'Iran en applique bien les clauses et de la possibilité de rétablir rapidement les sanctions internationales en cas de violation. (Warren Strobel et Matt Spetalnick; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant