L'Iran ne craint pas de sanctions de l'UE visant son pétrole

le
0
(Commodesk) "L'Union européenne n'imposera aucune sanction contre l'Iran au niveau des importations de pétrole, dans la mesure où cela déstabiliserait le marché mondial", a affirmé dimanche le ministre iranien du pétrole Rostam Qasemi. Il répond ainsi aux dirigeants de l'Union européenne, qui ont annoncé vendredi dernier leur intention d'alourdir les sanctions contre l'Iran d'ici à fin janvier, à cause de son programme nucléaire controversé, en limitant notamment les achats de pétrole. Mais le quatrième producteur mondial de brut n'envisage pas de réduire ses exportations vers l'Europe, même s'il estime "pouvoir facilement se passer du marché européen". Le pays exporte 450.000 barils par jour vers le vieux continent, soit 10% de sa production et 17% de ses exportations totales. Certains pays européens, comme l'Espagne, l'Italie ou la Grèce, importent près de 15% de leur pétrole d'Iran.
Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant