L'Iran n'aura peut-être pas à envoyer l'uranium enrichi à l'étranger-USA

le
0

(Actualisé, nouvelles citations) WASHINGTON, 30 mars (Reuters) - Il ne sera peut-être pas nécessaire que Téhéran envoie son uranium enrichi à l'étranger dans le cadre d'un accord sur son programme nucléaire avec le groupe P5+1, a déclaré lundi Marie Harf, porte-parole du département d'Etat américain. Lors d'une téléconférence, elle a souligné qu'il existait plusieurs façons de gérer les stocks iraniens d'uranium enrichi. "Il peut y avoir d'autres dispositions" que l'envoi à l'étranger, a-t-elle dit. Les négociateurs du groupe P5+1 veulent assurer en cas d'accord un "breakout time" d'une année, c'est-à-dire faire en sorte que l'Iran ne puisse être en mesure de se constituer en moins d'un an un stock suffisant de matière fissile pour produire une arme atomique. "Depuis des mois nous discutons avec l'Iran des différents moyens de se débarrasser de ces stocks. L'un est évidemment une dilution dans le pays même, comme cela a été fait, un autre est l'envoi à l'étranger", a poursuivi Marie Harf. "Il faut régler cela mais nous ne l'avons pas encore fait." Abbas Araqchi, un des principaux membres de la délégation iranienne à Lausanne, a affirmé dimanche qu'un transfert à l'étranger d'une partie des stocks d'uranium enrichi "n'était pas à l'ordre du jour de l'Iran". A propos des difficiles discussions en cours en Suisse, Marie Harf a estimé qu'"il y a toujours la possibilité de parvenir à un accord politique". "Je dirais que c'est probablement à 50-50", a-t-elle ajouté. Les ministres des Affaires étrangères de l'Iran et du groupe "P5+1" s'efforcent à Lausanne de trouver un terrain d'entente, à moins de 48 heures de la date-butoir fixée pour la conclusion d'un accord préliminaire sur le programme nucléaire iranien. Un tel accord doit ouvrir la voie à un règlement définitif censé être conclu au plus tard le 30 juin. ID:nL6N0WW148 (Arshad Mohammed et Lesley Wroughton; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant