L'Iran menace de se retirer des discussions sur la Syrie

le
0

DUBAI, 2 novembre (Reuters) - L'Iran se retirera des pourparlers sur la Syrie s'il estime qu'ils ne sont pas constructifs, a déclaré lundi le vice-ministre des Affaires étrangères Hossein Amir Abdollahian en déplorant le rôle "négatif" de l'Arabie saoudite. "Lors de la première séance de discussions, certains pays, en particulier l'Arabie saoudite, ont joué un rôle négatif et non constructif", a déclaré le vice-ministre, cité par l'agence de presse Isna. "L'Iran ne participera pas aux discussions si elles ne sont pas constructives." Les représentants de 17 pays dont les Etats-Unis, la Russie, l'Iran et l'Arabie saoudite, se sont réunis vendredi à Vienne pour discuter de l'avenir de la Syrie après plus de quatre ans de guerre. ID:nL8N12U4NZ (Bozorgmehr Sharafedin; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant