L'Iran invité aux discussions de Vienne sur la Syrie

le
0

(Actualisé avec précisions, contexte) WASHINGTON, 27 octobre (Reuters) - L'Iran sera invité à participer à la conférence internationale de vendredi à Vienne sur le conflit syrien, a annoncé mardi le porte-parole du département d'Etat américain. "L'Iran sera prié d'y participer. Il appartient maintenant aux dirigeants iraniens d'en décider", a déclaré John Kirby. Selon un haut fonctionnaire de la région, la République islamique a déjà reçu des invitations de la part des Etats-Unis et de la Russie et compte envoyer le vice-ministre des Affaires étrangères Hossein Amir-Abdolahian. La présence du chef de la diplomatie Mohammad Javad Zarif serait par ailleurs en discussions. Ce dernier a eu mardi un entretien téléphonique avec son homologue russe Sergueï Lavrov, qui a également évoqué le conflit syrien avec le secrétaire d'Etat américain John Kerry, a fait savoir le ministère des Affaires étrangères à Moscou. A Washington, John Kirby a précisé que John Kerry se rendrait en Autriche pour assister à la conférence avant d'effectuer une visite en Asie centrale. Une douzaine de délégations devraient participer aux discussions de Vienne, dont l'objectif est de définir le "cadre multilatéral nécessaire à une transition fructueuse en Syrie qui permette la formation d'un exécutif dont Bachar al Assad ne serait pas le chef", a-t-il expliqué. "Des discussions bilatérales et multilatérales auront lieu vendredi à Vienne et les participations sont encore en discussions", a ajouté John Kirby. Selon un diplomate occidental, l'invitation adressée à l'Iran a d'abord fait l'objet de discussions avec l'Arabie saoudite, sa virulente rivale. (Lesley Wroughton et David Alexander avec Parisa Hafezi à Paris, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant