L'Iran dément la mort d'un ingénieur nucléaire en Syrie

le
0

ANKARA, 12 novembre (Reuters) - L'Iran a démenti mercredi qu'un de ses ingénieurs nucléaires ait été tué en Syrie la semaine dernière, comme l'a affirmé lundi l'Observatoire syrien des droits de l'homme, rapporte l'agence de presse iranienne Irna. Selon l'OSDH, des inconnus ont assassiné cinq ingénieurs - quatre Syriens et un Iranien - dans une zone contrôlée par les forces de Bachar al Assad alors qu'ils se rendaient, au sein d'un convoi de véhicules, dans la région de Barzeh, dans le nord-est du pays. ID:nL6N0T03E2 "Aucun ingénieur nucléaire iranien n'a été tué en Syrie", a assuré mercredi le vice-ministre iranien des Affaires étrangères Hassan Ghashqavi, cité par Irna. Les autorités de Téhéran ont par le passé accusé Israël et ses alliés d'avoir assassiné plusieurs scientifiques nucléaires iraniens depuis 2007. (Parisa Hafezi; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant