L?Iran dément l?arrêt des exportations

le
0

Rostam Qasemi, le ministre iranien du Pétrole, a démenti ce jeudi 19 avril les mesures de rétorsion prises à l'égard de l'Allemagne, de la Grèce et de l'Espagne. Les médias  officiels iraniens avaient pourtant indiqué la semaine dernière que Téhéran avait décidé de cesser les livraisons vers ces pays, afin d'anticiper l'embargo européen.

Lors d'une conférence de presse, le ministre, cité par l'agence de presse officielle Irna, a déclaré que seuls les échanges avec la France et la Grande-Bretagne avaient été stoppés. Le 1er juillet prochain, l'ensemble des pays de l'Union européenne se passera de la production iranienne.

La France et la Grande-Bretagne ne tirent que 4% et 1% de leurs importations de pétrole de la République islamique, mais la Grèce (30%) et l'Espagne (13%) sont fortement dépendantes de cet approvisionnement.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant