L'Iran confirme avoir mené des raids contre l'EI en Irak

le
0

BAGDAD, 6 décembre (Reuters) - Un haut responsable iranien confirme, dans un entretien au quotidien britannique The Guardian, que la République islamique a mené des raids aériens en Irak contre l'Etat islamique, à la demande des autorités irakiennes. Ces frappes ont été effectuées sans coordination avec les Etats-Unis, qui mènent des raids depuis l'été contre le groupe djihadiste, souligne le vice-ministre des Affaires étrangères Ebrahim Rahimpour dans cette interview parue samedi. L'objectif de ces raids est la "défense des intérêts de nos amis en Irak", ajoute le vice-ministre iranien. "Il n'y a eu aucune coordination avec les Américains. Nous étions uniquement en relation avec le gouvernement irakien." Ebrahim Rahimpour est le premier responsable de Téhéran à confirmer ces raids effectués en novembre par des chasseurs Phantom F-4 dans la province de Diyala, frontalière avec l'Iran. Les Etats-Unis avaient évoqué ces frappes dès mercredi. Dans son entretien, Ebrahim Rahimpour déclare que Téhéran "ne laissera pas la situation en Irak se dégrader comme en Syrie, par la faute d'acteurs étrangers". "Il est certain que notre aide aux Irakiens est plus forte qu'en Syrie, parce qu'ils sont plus près de nous", ajoute-t-il. Le vice-ministre déclare également que l'Iran aide les forces kurdes dans le nord de l'Irak, tout en démentant la présence de troupes iraniennes au sol. "Seuls des conseillers sont présents. Il n'y a pas besoin d'envoyer de troupes iraniennes en Irak. Il y a suffisamment de troupes irakiennes et kurdes." (Dominic Evans, avec Yara Bayoumy à Manama; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant