L'Iran augmente ses réserves de pétrole de 7%

le
0

(Commodesk) Grace à une nouvelle découverte en mer Caspienne, les réserves pétrolières de l'Iran augmente de 8 à 10 milliards de barils.

La société de recherche pétrolière iranienne Khazar exploration (KEPCO) a identifié le champ pétrolifère à 2460 mètres de profondeur, en explorant un champ de gaz naturel d'une capacité de 50.000 milliards de mètres cubes.

Sur le bassin riche en hydrocarbures de la Caspienne, l'Iran est en concurrence avec le Kazakhstan et son projet pétrolier Kashagan, ainsi que l'Azerbaïdjan et le Turkménistan pour l'alimentation en gaz de l'Europe, voire de l'Inde.

D'après la compagne iranienne des pétroles NIOC, le brut enfoui découvert représente 7% des réserves iraniennes actuelles (155 milliards de barils), soit un peu moins que les réserves prouvées de l'Algérie (12,2 milliards de barils fin 2010 selon BP).

Le ministère iranien du pétrole estime entre 17 et 33 milliards de barils les réserves en pétrole de la mer Caspienne, soit de une à deux fois celles de la mer du Nord. L'Iran aurait localisé 46 champs pétroliers dans ces eaux disputées.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant