L'Iran assure respecter la liberté de navigation dans le Golfe

le
0

NEW YORK/COPENHAGUE, 29 avril (Reuters) - Le ministre iranien des Affaires étrangères a assuré mercredi à New York que son pays respectait la liberté de navigation dans le Golfe, au lendemain de l'arraisonnement par les gardiens de la révolution, dans le détroit d'Ormuz, d'un cargo battant pavillon des îles Marshall. "Le golfe Persique est notre planche de salut (...). Nous respecterons la navigation internationale", a déclaré Mohammad Javad Zarif lors d'une intervention à l'université de New York. "Pour nous, la liberté de navigation dans le golfe Persique est une nécessité." La compagnie maritime danoise Maersk MAERSKb.CO a déclaré mercredi que les 24 membres d'équipage du Maersk Tigris, un cargo de 65.000 tonnes, étaient sains et saufs et avaient bon moral. Ils sont pour la plupart originaires d'Asie et d'Europe de l'Est. Selon les données obtenues par Reuters, le Maersk Tigris, peu avant 17h00 GMT mercredi, se trouvait toujours près du port iranien de Bandar Abbas. Maersk est en contact avec le ministère danois des Affaires étrangères et tente de savoir pourquoi son navire a été arraisonné par les Iraniens. Les autorités maritimes et portuaires iraniennes ont affirmé que cet arraisonnement découlait d'une décision judiciaire visant la compagnie Maersk dans le cadre d'un contentieux financier datant de quatorze ans. La Maison blanche a fait part mercredi de ses inquiétudes pour la liberté de navigation dans le Golfe à la suite de cette affaire. Un destroyer de l'US Navy, le Farragut, et trois patrouilleurs américains, le Thunderbolt, le Firebolt et le Typhoon, croisent actuellement près du détroit d'Ormuz, a dit le Pentagone. Des avions de reconnaissance américain sont également dans la région. (Sabina Zawadzki, Jonathan Saul et Louis Charbonneau, avec David Alexander, Phil Stewart et Sam Wilkin; Danielle Rouquié et Guy Kerivel pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant