L'Iran a de l'ambition pour le gisement South Pars

le
0

(Commodesk) L'Iran s'apprête à augmenter significativement sa production de gaz dans le gisement offshore de South Pars, a indiqué un responsable gouvernemental cité par les médias locaux. Une phase importante des travaux d'agrandissement devrait se terminer d'ici au printemps prochain, permettant à l'Iran d'extraire 800 millions de mètres cubes par jour à l'horizon 2016, contre moins de 200 millions actuellement.

Ce gisement est considéré comme le plus important du monde, avec des réserves évaluées à près de 14.000 milliards de mètres cubes. Il est partagé entre l'Iran et le Qatar, le premier exportateur mondial de gaz naturel liquéfié (GNL).

Le développement de South Pars est en projet depuis plusieurs années en Iran, mais les travaux ont pris beaucoup de retard. La compagnie pétrolière nationale ne possède pas l'expérience suffisante pour exploiter ce type de gisements, et rencontre des difficultés pour nouer des partenariats avec des firmes étrangères. Du fait du contexte géopolitique, Total et Shell se sont retirés du projet.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant