L'Iran a commencé à démanteler ses centrifugeuses-AIEA

le
0

VIENNE, 18 novembre (Reuters) - L'Iran a commencé à démanteler des centrifugeuses dans ses deux principaux centres d'enrichissement d'uranium de Natanz et de Fordow, aux termes de l'accord signé le 14 juillet à Vienne avec les grandes puissances, selon un rapport confidentiel de l'AIEA que Reuters a pu consulter mercredi. "Ils démantèlent des centrifugeuses qui ne contiennent pas d'hexafluorure", a dit un diplomate, faisant référence à l'hexafluorure servant à enrichir l'uranium. A Vienne, Téhéran a accepté de réduire le nombre de ses centrifugeuses, qui passeraient de 19.000 à environ 6.100. Sur ces centrifugeuses restantes, seules 5.100 seraient utilisées pour enrichir de l'uranium. Le rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique précise qu'environ 4.500 centrifugeuses ont été déplacées à Natanz et à Fordow. L'agence onusienne ajoute que le stock iranien d'uranium faiblement enrichi a augmenté de 460,2 kg depuis août, pour atteindre 8.305,6 kg. "Il n'y a rien de spécial à propos de cela, c'est une fluctuation normale", a dit le diplomate. L'accord de Vienne prévoit que le stock d'uranium faiblement enrichi détenu par Téhéran soit réduit à terme à 300 kg. L'accord signé le 14 juillet dans la capitale autrichienne vise à limiter les activités nucléaires de la République islamique en échange de la levée des sanctions internationales contre la République islamique. (Shadia Nasralla; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant