L'Irak parle d'une coopération russo-irano-syrienne sur la sécurité à Bagdad

le
0

BAGDAD, 27 septembre (Reuters) - Les autorités irakiennes ont déclaré samedi que leurs responsables militaires coopéraient dans le domaine du renseignement et de la sécurité à Bagdad avec la Russie, l'Iran et la Syrie afin de contrer la menace du groupe djihadiste Etat islamique (EI). Dans un communiqué, le commandement irakien des opérations militaires conjointes indique qu'un accord sur la coopération a vu le jour "alors que Moscou s'inquiète de la présence de milliers de terroristes venant de Russie pour entreprendre des actes criminels aux côtés de Daech (le groupe Etat islamique)". Vendredi, les autorités irakiennes avaient démenti les informations faisant état d'une cellule de coordination à Bagdad mise en place par des responsables militaires russes, syriens et iraniens pour coopérer avec les milices chiites qui sont un instrument clé dans la lutte de l'Irak contre les extrémistes sunnites de l'EI. Le chef de la diplomatie irakienne, Ibrahim al Djaafari, avait déclaré vendredi à New York que son pays n'avait pas reçu de conseillers militaires russes chargés d'aider ses forces, mais il avait demandé à la coalition internationale sous conduite américaine de bombarder davantage d'objectifs de l'EI en Irak. (Stephen Kalin; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant