L'Irak demande davantage de conseillers militaires américains

le
0

WASHINGTON, 21 octobre (Reuters) - Les Etats-Unis étudient une demande de l'Irak d'envoyer davantage de conseillers militaires américains afin d'épauler les forces de sécurité irakiennes dans leurs opérations face aux djihadistes de l'Etat islamique (EI), a déclaré mardi un haut responsable de l'administration Obama. Cette requête a été présentée lors de rencontres qu'ont eus la semaine dernière le conseiller à la sécurité nationale de la Maison blanche, Antony Blinken, et d'autres responsables américains avec des officiels irakiens à Bagdad et dans d'autres points d'Irak. Les Etats-Unis disposent actuellement de 1.400 conseillers militaires et agents de sécurité d'ambassade actuellement en Irak. Le haut responsable de l'administration Obama qui a rendu compte à un petit groupe de journalistes sous le couvert de l'anonymat n'a pas dit combien de conseillers militaires en plus Bagdad avait demandé à Washington. L'Irak ne demande pas des troupes américaines au sol et quoi qu'il en soit le président Barack Obama n'en enverrait pas dans ce pays, a dit ce responsable en ajoutant que les conseillers militaires qui pourraient encore être envoyés se limiteraient à faire des recommandations et à fournir une aide aux Irakiens engagés dans les combats. Les combattants du groupe Etat islamique se sont emparés à partir du mois de juin d'importantes zones du nord de l'Irak, dont la grande ville de Mossoul, et tiennent aussi certains secteurs de l'est et du nord de la Syrie. (Steve Holland; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant