L'Irak bombarde l'EI grâce à des informations russo-iraniennes

le
2

BAGDAD, 13 octobre (Reuters) - L'armée irakienne a commencé à bombarder des positions du groupe Etat islamique (EI) grâce à des informations collectées par le nouveau centre de renseignement établi conjointement avec la Russie, l'Iran et la Syrie, a déclaré mardi le président de la commission de Défense du Parlement irakien. Ce centre, où travaillent six experts de chaque pays, est opérationnel depuis environ une semaine, a précisé à Reuters Hakim al Zamili, un membre influent de la communauté chiite. C'est grâce à ces informations que l'aviation irakienne a bombardé cette semaine un convoi de l'EI dans lequel le chef du groupe djihadiste, Abou Bakr al Baghdadi, aurait pu se trouver, a-t-il dit. "Les renseignements des Russes nous sont très utiles, même s'ils ne mènent pas de raids aériens (en Irak)", a souligné Hakim al Zamili en référence à l'offensive militaire russe en Syrie. Deux généraux russes sont basés au centre de renseignement de Bagdad, a indiqué un responsable irakien sous le sceau de l'anonymat. (Babak Dehghanpisheh; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • noterb1 le mardi 13 oct 2015 à 16:24

    bombarder Al baghdadi ami des USA et grand pote de Mac Cain ce n'est pas bien . Surtout s'il était dans une Toyota fournie par les USA .

  • longere3 le mardi 13 oct 2015 à 16:12

    Mais que font les ricains,l'onu ,les 28 ?Voulait-on vraiment frapper daesh?