L'Irak autorisé à reporter le paiement de réparations au Koweït

le
0

GENEVE, 18 décembre (Reuters) - La Commission de compensation des Nations unies a autorisé jeudi l'Irak à reporter d'un an le versement de 4,6 milliards de dollars (3,7 milliards d'euros) de réparations au Koweït, dont les installations pétrolières avaient été détruites lors de l'occupation irakienne de 1990-91, a déclaré une responsable de l'Onu. Cette décision a été prise à l'unanimité par les membres de la commission, réunie à Genève à la demande de Bagdad, qui a mis en avant l'impact sur son économie de l'insurrection islamiste en cours et de la chute des prix du pétrole. "La commission exprime sa solidarité avec l'Irak et est disposée à l'aider autant que possible", a déclaré à Reuters Leah Kraft, responsable juridique de l'organisme onusien, à l'issue de la réunion à huis clos. L'agence de presse koweïtienne KUNA avait auparavant rapporté que le Koweït ne s'était pas opposé à ce report, qui repousse au 1er janvier 2016 le versement par l'Irak de 5% de ses revenus pétroliers. Bagdad a déjà payé la presque totalité des réparations qui lui étaient réclamées, soit 52,4 milliards de dollars (42 milliards d'euros). (Stéphanie Nebehay; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant