L'invitation de DSK au Parlement européen provoque des remous

le
0
Dominique Strauss-Kahn est convié à Bruxelles, le 27 mars, pour parler de la crise. Le lendemain, il est convoqué par la justice française pour une possible mise en examen dans le dossier du Carlton.

Dix jours après avoir suscité la colère de militantes féministes suite à son invitation à l'université de Cambridge, Dominique Strauss-Kahn provoque, à nouveau, des remous. Face à une invitation de l'ancien directeur général du FMI au Parlement européen le 27 mars, trois eurodéputées ont pris leur plume pour écrire au président de l'Assemblée, Martin Schulz, afin de demander l'annulation de cette intervention.

«Nous avons appris, avec consternation et colère, l'invitation de Dominique Strauss-Kahn au Parlement européen à l'initiative de notre collègue (Alexander) Alvaro», écrivent les socialistes Véronique De Keyser et Zita Gurmaï et l'écologiste Isabelle Durant. Et de poursuivre: «Au nom du combat que nous menons pour la dignité des femmes, nous nous opposons à cette invitation et vous demandons, monsieur le Président, de veiller à ce que ce Parlement reste un lieu de travail législatif, où les sensibilités de chacun sont respectées, et non une arè

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant