L'investissement locatif plombé par Cécile Duflot

le
17
INFO LE FIGARO - Au troisième trimestre, l'achat de logements anciens par des particuliers qui veulent les louer a reculé de 5,8 % .

Une confirmation plus qu'une surprise. Découragés par le projet de loi Alur (accès au logement et urbanisme rénové) porté par la ministre du Logement, Cécile Duflot, les Français qui souhaitent investir se détournent de l'immobilier.

Une étude réalisée par le réseau d'agences Century 21, queLe Figaros'est procuré, montre qu'au troisième trimestre 2013, l'achat de logements anciens par des particuliers qui veulent les louer a reculé de 5,8 % sur un an. Une baisse sensible qui vient amplifier la tendance constatée depuis la seconde partie de l'année 2012. Au deuxième trimestre, toujours sur un an, la baisse était de 5,2 % et de plus de 6 % au premier trimestre. Sur l'ensemble de l'Hexagone, Century 21 estime ainsi à 81.000, le nombre de logements anciens qui n'ont finalement pas été achetés.

Revendre le bien

Les chiffres sont encore plus alarmants sur Paris et sa région. Depuis janvier 2013, la part des investisseurs dans les acquisitions a chuté de près de 11 % en moyenne. En petite couronne, les propriétaires en fin de bail préfèrent revendre leur bien plutôt que de chercher un nouveau locataire, affirme le réseau. Dans l'Essonne, l'investissement locatif a plongé de 29,8 % et de 14,5 % dans les Yvelines. Century 21 n'est pas le seul à donner l'alerte. Au mois de juin, L'Union nationale de la propriété immobilière, qui représente 250 .000 propriétaires bailleurs, avait dénoncé le projet de loi et la complexité «extrême des nouveaux rapports locatifs, notamment concernant le mode de fixation des loyers». L'association prévoyait aussi que «la suppression de toute liberté contractuelle», provoquerait la disparition des investisseurs dans le secteur locatif privé.

Selon l'étude de Century 21, la part des cadres supérieurs et des professions libérales parmi les investisseurs s'est déjà effondrée de moitié (- 46 %). Le réseau souligne également que près de 20 % des investisseurs sont des ouvriers et des employés qui préparent leur retraite. Une population fragile qui pourrait décider de placer ses économies ailleurs. Century 21 relève d'ailleurs un mouvement de report vers l'immobilier commercial. Dans la capitale, l'investissement dans l'immobilier d'entreprise a augmenté de 19,5 % au troisième trimestre par rapport à 2012.

D'où le danger bien réel de voir s'assécher le parc locatif, sur un marché déjà en pénurie. «Nous nous dirigeons à grands pas vers une véritable crise du logement», alerte Laurent Vimont, président de Century 21, qui déplorait début septembre que certaines mesures de la loi Duflot ne soient qu'un écran de fumée pour camoufler la promesse non tenue de construire 500.000 logements

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • toubenai le dimanche 13 oct 2013 à 22:53

    depuis 20 ans toutes les mesures renforcent les droits des locataires contre les "méchants" proprios . Quant les indélicats pourront etres vires dans les deux mois , les investisseurs reviendront ...

  • ETIHAD le dimanche 13 oct 2013 à 22:42

    présentez les propriétaires comme des voleurs, c'est se mettre 60% de l'électorat à dos. Le coup de pied dans le derrière va être tragique...

  • M7163258 le mardi 1 oct 2013 à 14:27

    @ fortunos vous êtes dans le déni et bien loin des réalités! les agents immobiliers ne pleurent pas ils constatent. Pleurent les personnes en recherche d'une location. Les investisseurs pour leur part se détourneront sur d'autres placements en grognant certe mais sans gémir.

  • SuRaCtA le lundi 30 sept 2013 à 16:07

    Confier des responsabilités à une telle irresonsable et ont voit rapidement le résultat...

  • TL70190 le lundi 30 sept 2013 à 14:42

    C.Duflot qui ne fait que couler la France dés qu'elle parle !

  • supersum le lundi 30 sept 2013 à 14:42

    @fortunos les agents immo tournent à plein régime et encore durant les 5 années à venir au moins, a titre perso c'est une maison cette année et une autre en 2016. j'avais pas fait de transactions depuis 2000

  • d.e.s.t. le lundi 30 sept 2013 à 14:33

    C'est qui, Duflot? Ah oui, une émule de Quillot qui en 1982, sous la gauche mitterrandesque, avait gelé le marché locatif pendant des mois!30 ans et la gauche n'a toujours rien compris, faut-il qu'elle soit bête!

  • j.sallio le lundi 30 sept 2013 à 14:11

    c'est ce qui arrive quand un gouvernement de gauche veut imposer une politique totalitaire. Les investisseurs finissent par ouvrir les yeux et changer de "Cap". Au grand malheur d'un besoin de reconnaissance personnelle =, ils font plonger l'économie immobilière dans ses méandres.Ainsi, les construction se trouvent freinées, les vendeurs ne rachètent pas, ou choisissent une alternative plus clémente mais surtout moins coûteuse( Une défiscalisation sur 22 ans est une aberration)

  • lorant21 le lundi 30 sept 2013 à 12:55

    A la lumière des résultats, Mme Duflot sera la pire ministre depuis longtemps. Relancer la construction? elle s'effondre! Favoriser les mauvais locataires (pourquoi payer avant? pas d'expulsion? pourquoi payer maintenant? il y a une assurance payée par les proprios..). Tout le monde le sait, mais on y va quand même. L'aveuglement typique des verts.

  • M3155433 le lundi 30 sept 2013 à 10:50

    mais quand seront ils enfin responsables de leurs décisions !!? Avec au minimum un contrat de travail et une clause "faute grave" dedans, et interdiction de réélection . Mesure urgente de bon sens et de salubrité publique pour que tous les politiciens cessent de faire n'importe quoi , ou , tout et son contraire ,au gré de leurs humeurs !