L'investissement locatif éthique : une nouvelle façon d'investir dans l'immobilier

le , mis à jour le
0

L'évolution de la conscience écologique a amené les investisseurs à considérer l'impact d'un logement sur la consommation énergétique, mais aussi et surtout sur l'aspect social de l'habitat. De cela, il est ressorti une nouvelle pratique, l'investissement locatif éthique.

investissement locatif éthique
investissement locatif éthique

De quoi s'agit-il ?

Ce genre d'investissements s'intègre dans un programme plus large qui regroupe la totalité des investissements financiers. Ces fonds sont nommés « investissements socialement responsables ».

Leur vocation est de considérer une location d'un point de vue éthique. L'expression entend essentiellement les dimensions sociales et énergétiques. Ainsi, parmi les investissements immobiliers (locatifs ou non), sont dits « socialement responsables » :

  • • Ceux qui permettent une réduction de la consommation énergétique du logement (en France, sur 7 logements, 6 sont notés D ou F en termes de consommation énergétique) ;
  • • Ceux qui sont inscrits auprès d'agences immobilières à vocation sociale (AIVS) ;
  • • Ceux dont les travaux font appel à des entreprises permettant la réinsertion sociale ;


À noter que si la fonction sociale semble prioritaire, c'est d'abord celle de l'énergie qui est recherchée et encouragée par le gouvernement.

En quoi est-ce intéressant pour moi ?

Pour le moment, les investissements de ce type dans l'immobilier locatif sont réellement marginaux. Mais cela ne signifie en rien qu'ils ne peuvent intéresser personne.

L'une des premières motivations des investisseurs est de bénéficier de déductions d'impôts, ou d'allègements sur la facture des travaux à réaliser.

C'est d'ailleurs un sujet si vaste qu'il mériterait un dossier entier à lui seul. Mais on peut déjà noter certains éléments :

  • • Il s'adresse à tous les propriétaires, et non simplement aux parcs locatifs. Si vous cherchez à disposer d'un investissement immobilier éthique, vous pouvez l'utiliser pour améliorer votre rentabilité ;
  • • Le crédit d'impôt (CITE) est le grand plan annuel à retenir. Il souligne la mise en place d'un allègement fiscal de 30% pour les ménages qui réaliseraient des travaux de rénovation énergétique ;
  • • Ce même plan permet d'accéder à un éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), à condition que les travaux soient réalisés par des entreprises labellisées RGE (Reconnues Garants de l'Environnement) ;


Il faut ajouter à cela que, de temps à autre, des agences immobilières proposent indépendamment leurs propres programmes sociaux. En 2012, la FNAIM a ainsi mis sur les rails un programme, le bail puissance 3, qui permet aux bailleurs qui y adhèrent de disposer d'une exonération sur les revenus fonciers pendant 9 ans.

Trucs & Astuces

Pour des travaux de votre parc locatif, la venue d'un expert est indispensable, parce qu'il vous aidera à fixer des objectifs réalistes en termes de rénovation énergétique. À terme, la simulation fiscale qu'il vous remettra vous permettra d'y voir plus clair.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant