L'investissement en résidence secondaire délaissé

le
1

Dans l'environnement actuel du marché immobilier, l'opportunité est belle d'investir dans une résidence secondaire. Mais pour réussir votre investissement dans ce secteur délaissé, vous devez suivre quelques règles fondamentales que voici.

Le marché délaissé des résidences secondaires

Depuis le point haut du marché en 2008, les experts estiment que les prix des résidences secondaires ont chuté de 15 à 50% selon les secteurs et les types de biens. Les 10 villes les plus réputées dans le domaine touristique sont également concernées par une récente baisse des prix, comme Le Touquet, Saint-Tropez ou La Baule.
Si l'investissement dans une résidence secondaire semble délaissé, la baisse des prix le remet à la portée de bon nombre de particuliers. En effet, les épargnants français conservent toujours autant d'appétit pour les maisons de campagne et autres appartements de vacances : le segment est estimé à 10% du marché immobilier.
Grâce aux taux bas et à la baisse des prix, l'investissement en résidence secondaire semble avoir récemment repris quelques couleurs, notamment le long des côtes. En 2016, les transactions seraient en hausse de 6% par rapport à l'année dernière.

Conseils pour réussir un investissement dans une résidence secondaire

Si vous souhaitez profiter de ce marché délaissé pour investir, il est aujourd'hui possible de réaliser de bonnes affaires. Comme pour toute acquisition de bien immobilier, il est indispensable de suivre quelques règles fondamentales.
En premier lieu, il est nécessaire de prendre en compte les travaux et dépenses d'entretien à prévoir :
  • les frais d'entretien s'accumulent, entre l'eau et l'électricité, l'assurance (500€ par an), l'entretien du terrain (600€) ou de la piscine (600€), pour représenter un véritable effort de trésorerie, à planifier ;
  • pour agrémenter votre résidence secondaire, installer une piscine vous coûtera entre 20 et 50 000 euros ;
  • faites également des provisions pour une future réparation du toit, rénovation des clôtures ou autres importants travaux… ;
  • sans oublier la fiscalité locale, incluant notamment la taxe foncière et la taxe d’habitation.
En conséquence, vous avez intérêt à tenir compte de ces frais dès le début de vos recherches. Votre budget initial en sera un peu grevé, mais vous aurez la garantie de ne pas avoir de mauvaises surprises en investissant dans votre résidence secondaire.

Trucs & Astuces

Pour absorber les frais annuels de votre résidence secondaire et optimiser votre investissement, la mise en location est une solution intéressante. Selon les agences immobilières, louer votre appartement ou maison de vacances 6 semaines par an est généralement suffisant pour récupérer l'intégralité des frais courants de votre résidence secondaire.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • remimar3 le lundi 19 sept 2016 à 12:53

    Si vous voulez contribuer au train de vie des élus locaux, investissez dans une résidence secondaire. Ils ne se privent pas d'augmenter les IL et la TF.