L'investissement des groupes miniers s'accélère

le
0
BHP Billiton, numéro un mondial, tire les conséquences de l'échec de ses tentatives d'acquisitions en annonçant pour près de 10 milliards de dollars d'investissement dans ses mines et installations existantes en Australie.

Le minerai de fer et le charbon sont-ils en passe de se transformer en nouvel or noir? Le géant BHP Billiton, premier groupe minier mondial, y croit. Il vient d'annoncer 9,5 milliards de dollars d'investissements pour accroître sa production et améliorer les infrastructures de ses mines en Australie. Environ 70% de cette somme portera sur le minerai de fer. Le solde sera consacré au charbon. Ces annonces s'intègrent dans un programme d'investissement d'un montant de 80 milliards de dollars sur cinq ans annoncé le 16 février dernier à l'occasion de la présentation des résultats semestriels du géant australien.

Ce vaste plan est aussi pour BHP Billiton une façon de tirer les conséquences de l'échec de ses tentatives d'acquisitions ces dernières années. En 2007, le groupe avait d'abord lancé une opération d'achat hostile sur son compatriote Rio Tinto. Sans succès. Les deux géants australiens ont ensuite tenté de rapprocher leurs activités dans le minerai de fer e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant