L'intrus de la Maison blanche était armé d'un couteau

le
0

(Actualisé avec citations, précisions) WASHINGTON, 21 septembre (Reuters) - L'homme qui s'est introduit vendredi dans l'enceinte de la Maison blanche était armé d'un couteau, a annoncé samedi le département de la Justice. Le Secret Service, chargé de la sécurité de la résidence présidentielle, a d'abord indiqué qu'Omar Gonzalez n'était pas armé. Il a été inculpé pour s'être introduit illégalement dans un lieu à l'accès réglementé et pour possession d'une "arme mortelle ou dangereuse". L'homme âgé de 42 ans est passible de dix ans de prison. Dans sa déposition, Daniel Hochman, l'officier qui était en service au moment des faits, indique que le couteau de l'intrus possède une lame pliable et crantée de 9 cm. Après avoir escaladé la grille de la Maison blanche, il est parvenu à atteindre l'entrée nord et à s'introduire dans le bâtiment, précise-t-il. "Après son arrestation, Omar Gonzalez a dit à l'agent du Secret Service Lee Smart qu'il craignait que l'atmosphère ne disparaisse et qu'il devait en informer le président des Etats-Unis pour qu'il mette tout le monde au courant", ajoute l'agent. L'incident, qui est l'un des plus graves depuis l'investiture de Barack Obama, s'est produit peu après son départ pour Camp David. Il a entraîné l'évacuation d'une partie de la résidence présidentielle. Une enquête a été ouverte et ses conclusions seront remises au secrétaire à la Sécurité intérieure, Jeh Johnson. En attendant, Julia Pierson, directrice du Secret Service, a demandé "des patrouilles supplémentaires et une surveillance accrue le long des grilles de Pennsylvania Avenue (...) Ces mesures sont entrées en vigueur la nuit dernière", dit le Secret service dans un communiqué. (Jeff Mason, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant