L'intrus de la Maison blanche a parcouru le rez-de-chaussée-presse

le
0

WASHINGTON, 29 septembre (Reuters) - L'homme qui s'est introduit il y a dix jours dans l'enceinte de la Maison blanche a réussi à pénétrer à l'intérieur du bâtiment principal et à parcourir une distance bien plus grande que ce qui a été dit jusqu'à présent, écrit lundi le Washington Post en citant trois sources proches du dossier. Un agent du Secret Service a en outre révélé sous le sceau de l'anonymat que l'alarme placée à l'entrée de la Maison blanche avait été désactivée, retardant l'intervention des services de sécurité, ajoute le journal. Ni le Secret Service, chargé de protéger le président des Etats-Unis, ni la Maison blanche n'ont souhaité faire de commentaire. L'intrus, Omar Gonzalez, un vétéran américain de la guerre d'Irak âgé de 42 ans, a réussi à se défaire d'un garde avant de précipiter à l'intérieur du bâtiment armé d'un couteau, détaille le Washington Post. Il a parcouru une partie du rez-de-chaussée, passant devant l'escalier qui mène aux appartements privés de la famille Obama, avant d'être immobilisé par un agent dans l'East Room. Le signal d'alarme de la porte d'entrée avait apparemment été désactivé à la demande du bureau du majordome de la Maison blanche, a dit l'agent du Secret Service au Washington Post. L'incident, le plus grave depuis l'investiture de Barack Obama, s'est produit peu après le départ du président américain pour Camp David. (Jim Loney; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant