L'intolérable situation des migrants mineurs... en France !

le
1
De mars à mai 2016, Laurence Geai a réalisé un reportage photo sur les migrants mineurs non accompagnés. Le rapport de l'Unicef publie son travail.
De mars à mai 2016, Laurence Geai a réalisé un reportage photo sur les migrants mineurs non accompagnés. Le rapport de l'Unicef publie son travail.

"Ni sains, ni saufs." Le titre de l'enquête que publie, cette semaine, l'antenne française du Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) résume bien la condition des migrants mineurs de passage dans l'Hexagone. Réalisée par les sociologues Olivier Peyroux et Évangéline Masson Diez, mais aussi par le juriste Alexande Le Clève, cette étude pointe les dangers auxquels sont confrontés les enfants et adolescents qui transitent chaque année par l'un des campements du littoral de la Manche et du Calaisis. Elle dénonce surtout l'indifférence des autorités face à cette situation.

Explorant pendant quatre mois les "jungles" du Nord-Pas-de-Calais jusqu'à Cherbourg (dans la Manche), les trois auteurs ont réalisé des entretiens approfondis avec 61 jeunes (dont 12 ont moins de 14 ans et 3 moins de 12 ans), venus seuls d'Asie centrale (principalement d'Afghanistan), d'Afrique subsaharienne ou du Moyen-Orient (Syrie, Kurdistan, Égypte).

Des situations terribles

Les récits de ces mineurs non accompagnés (MNA) rendent compte du quotidien dramatique auxquels sont confrontés ces jeunes. Abusés sexuellement, souvent battus, toujours exploités (pour payer leur passage, ils doivent "travailler"), les enfants et adolescents qui passent par la France dans l'espoir de rejoindre des proches au Royaume-Uni doivent faire face à des situations terribles. Et ce, sans que l'État ne réagisse. Cette réalité indigne ne heurte pas...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 11 mois

    Les parents ont certainement été rémunérés pour laisser leurs enfants partir seuls.