L'interview de Marie-Laure Decobert (SwissLife Banque Privée) : « Désormais, on peut déclarer ses impôts par Smartphone »

le
0
Peu de changements majeurs pour le millésime 2013 de la déclaration d'impôts. En revanche, l'effort de simplification est accentué rappelle Marie-Laure Decobert, ingénieur patrimonial chez Swiss Life Banque Privée.

Quels sont les changements les plus marquants selon vous de la déclaration des revenus 2012 ?

Marie-Laure Decobert : L'effort de simplification est poursuivi. Ainsi, il ne sera plus nécessaire de joindre les justificatifs d'organismes extérieurs avec la déclaration de revenus « papier », comme c'est déjà le cas avec la télédéclaration. Cependant, vous devrez les conserver pendant au moins trois ans. C'est la première année où vous pouvez déclarer vos revenus par Smartphone dans le cas où aucune modification n'est à effectuer (dons, frais de garde d'enfants etc.). De même, les contribuables ne vont plus recevoir qu'un seul avis d'imposition qui regroupera l'impôt sur les revenus et les contributions sociales.

Et parmi les changements à relever sur le fond ?

M-L.D : Outre le gel du barème de l'impôt et la création d'une tranche à 45% d'imposition, on peut relever notamment la baisse du plafond du quotient familial de 2 336 euros à 2 000 euros par demi-part supplémentaire. A revenus identiques, les contribuables concernés verront le montant de leurs impôts augmenter légèrement mais d'une manière générale, les changements restent mineurs.

Comment déclarer ses plus-values boursières (dividendes, intérêts etc.) ?

M-L.D : Les plus-values réalisées en 2012 seront imposées au taux forfaitaire de 24% contre 19% l'année précédente. Ce n'est qu'à partir de l'année prochaine, pour les gains obtenus à partir du 1er janvier 2013, que les plus-values seront intégrées au barème progressif de l'impôt avec des abattements selon la durée de détention.

Promesse du candidat Hollande, la taxation à 75% des revenus supérieurs à 1 million d'euros a été censurée par le Conseil constitutionnel qui l'a estimée confiscatoire. Finalement, c'est l'entreprise qui s'en acquittera... Va-t-elle s'appliquer pour les revenus gagnés l'an dernier ?

M-L.D : Non. En revanche, une tranche à 45% est instaurée pour les revenus supérieurs à 150.000 euros, les revenus de la tranche précédente (70 830 à 150 000 euros) restant imposés à 41%. Par ailleurs, la contribution exceptionnelle est maintenue pour les contribuables disposant de revenus supérieurs à 250 000 euros pour une personne célibataire et 500 000 euros pour un couple. Pour une personne célibataire, elle s'élèvera à 3% pour les revenus compris entre 250 000 euros et 500 000 euros et de 4% au-delà. Pour les couples soumis à une imposition commune, la taxation sera de 3% pour les revenus compris entre 500 000 et 1 millions d'euros et de 4% au-delà.

Propos recueillis par Julien Gautier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant